AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Toutes les consoles portable de Nintendo !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arceuss4
Admin
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 16/01/2012
Age : 24
Localisation : Lille

MessageSujet: Toutes les consoles portable de Nintendo !   Mer 18 Jan - 20:37


Historiques des consoles portable de Nintendo !

Les Game & Watch ! (1980 - 1991)




Les Game & Watch sont des jeux électroniques de poches produits par la société Nintendo de 1980 à 1991, ils font également office de montres et de réveils.
Vendus à 43,4 millions d'exemplaires à travers le monde, ces 59 jeux représentent l'un des plus gros succès de Nintendo.

Les Game & Watch ont été imaginés par Gunpei Yokoi, le créateur de la célèbre Game Boy. Il désirait mettre au point un jouet que les adultes japonais auraient pu utiliser en toute discrétion dans les transports en commun ou lors de voyages d'affaire par exemple ... C'est alors que le tout premier Game & Watch voit le jour le 28 avril 1980, sous le nom de Ball. Le succès est immédiat mais Nintendo se rend vite compte que les acheteurs sont essentiellement des enfants ce qui encourage la firme à sortir de nouveaux jeux plus colorés à destination des enfants. C'est ainsi que seront mis en scène les personnages les plus célèbres de la marque : Mario, Donkey Kong ou encore Link.

Il existe au total 59 Game & Watch répartis en onze séries.

Leur production fut peu à peu réduite en raison du succès des consoles portables (et en particulier la Game Boy de Nintendo) qui permettaient de jouer à de nombreux jeux différents par simple changement de cartouche alors que les Game & Watch ne permettaient de jouer qu'à un nombre restreint de jeux par modèle (ceci est dû à l'écran à cristaux liquides de la machine, où les images du jeu étaient pré-imprimées et illuminées successivement pendant le jeu).

Un personnage a même été créé dans les épisodes Super Smash Bros. Melee et Super Smash Bros. Brawl de la série de jeux Super Smash Bros.. Ce personnage représente un bonhomme simplissime, monochrome se nommant Mr Game & Watch. Ses attaques rappellent les anciens jeux Game & Watch tels que Fire, Octopus, Green House ou même Judge.

Malheuresement, la console n'est jamais sortie en France.


La Game Boy ! (1989 - 1998)



C'est Gunpei Yokoi, employé de Nintendo, qui créa cette console à la puissance comparable à celle de la NES (Famicom au Japon) mais avec un écran monochrome, ceci afin de pouvoir vendre la console à bas prix.

Cette console reprend le principe de la machine Microvision de 1979, conçue par Jay Smith, une machine portable avec un écran de pixels (contrairement aux Game and Watch de Gunpei Yokoi, qui utilisaient des dessins prédéfinis), et des cartouches pour les différents jeux (pas de cartouches pour les Game and Watch).

Le Game Boy sort en France en septembre 1990 dans un paquetage comprenant la console, un câble Link pour jouer à deux, des écouteurs stéréo, 4 piles R6 pour pouvoir y jouer directement, et le jeu Tetris, le tout pour 590 francs. Les jeux vendus séparément au lancement sont vendus 195 francs chaque. Il se vendra 1,4 million de Game Boy la première année en France, un record à l'époque!

L'incroyable succès de cette console tient en deux jeux pourtant sortis avec presque dix ans d'écart. Le premier est le légendaire Tetris, créé par le soviétique Alexey Pajitnov. Vendu avec la console, ce jeu eut de nouveau un immense succès après être devenu célèbre une dizaine d'année auparavant sur micro ordinateurs, PC et borne d'arcade. Il s'est vendu à plus de 30 millions d'exemplaires5. Le second est Pokémon de Satoshi Tajiri, qui en 1996 connait un succès tellement phénoménal qu'il relance les ventes de Game Boy avec ses 31,37 millions de jeux vendus, propulsant du même coup la petite portable de Nintendo à la troisième place des consoles les plus vendues de l'histoire, avec ses 118 millions d'exemplaires vendus, derrière la Nintendo DS et la PlayStation 2 de Sony.

Malgré une qualité graphique très moyenne, le Game Boy a su s'imposer grâce à de nombreux atouts :

petite taille (il tient dans une poche) ;
prix réduit ;
grande autonomie ;
un catalogue de jeux aussi riche que varié.


La Game Boy Color ! (1998 - 2003)



Le Game Boy Color abrégé GBC, est la console de jeux vidéo portable succédant à la Game Boy. Créée par Nintendo, elle incorpore un écran couleur à peine plus grand que celui de la Game Boy. En revanche, son processeur est deux fois plus rapide, et sa mémoire deux fois plus grande. Elle est rétrocompatible avec tous les jeux Game Boy de première génération. La Game Boy Color est disponible en 5 couleurs différentes : violet, vert, bleu, jaune et violet clair. Une édition limitée Pokémon est aussi disponible.

Depuis la Game Boy originale, sortie en 1989, Nintendo s'était concentré sur les jeux et n'avait pas sorti de vraie nouvelle génération (les modèles Pocket et Light n'étant que des évolutions de la Game Boy). C'est en 1998 qu'une seconde génération est envisagée, qui coïnciderait à peu près avec le dixième anniversaire du premier modèle. L'attente principale des joueurs était alors de disposer d'un écran couleur, comme cela se faisait sur les machines concurrentes depuis longtemps (Game Gear, Atari Lynx…). C'est donc à l'automne 1998 que la Game Boy Color (GBC) sort au Japon et en Amérique, pour arriver en 1999 en Europe. Le succès est immense car la console progresse graphiquement tout en restant à 100% rétrocompatible. Il faut dire aussi que sa sortie coïncide avec le phénomène mondial des jeux Pokémon.


La Game Boy Advance ! (2001 - 2005)




Descendante de la Game Boy Color (elle-même descendante de la Game Boy), elle offre des performances légèrement supérieures aux consoles de salon 16 bits (Megadrive et Super Nintendo).

Nintendo voulait que sa console ait une apparence originale qui frappe les regards et n'était pas satisfait par les prototypes proposés par les designers traditionnels de l'entreprise. Enfermés dans les schémas classiques, tous les prototypes ressemblaient invariablement à la Néo-Géo Pocket ou à la Lynx avec quelques variations. Voulant un regard neuf, Nintendo entra en contact avec Gwénaël Nicolas5, un designer français de passage au Japon, totalement étranger au monde du jeu vidéo. Celui-ci proposa des dizaines de prototypes complètement décalés (une console en forme de fleur notamment) par rapport aux schémas traditionnels. Finalement, Ce fut le prototype « panda » qui fut retenu et pour cette raison, la console vue de face doit suggérer la tête de cet animal.

Sa compatibilité avec les jeux des anciennes versions de la Game Boy lui assure un catalogue de jeux énorme (compatibilité qui n'est pas de mise avec la Game Boy Micro, la Nintendo DS et la Nintendo DS Lite). De plus, le faible coût de développement des jeux pour consoles portables (comparé à celui des jeux pour consoles de salon à la même époque) fait que de nombreuses productions sortent sur Game Boy Advance.

La possibilité de pouvoir jouer à quatre, parfois avec une seule cartouche de jeu, en reliant les Game Boy Advance entre eux est un autre point fort.

Son gros point faible est l'absence de rétro-éclairage pour son écran, rendant l'affichage très sombre. Il existe cependant des accessoires pour compenser ce défaut. C'est l'un des points qui a amené Nintendo à sortir la Game Boy Advance SP, disposant d'un écran éclairé (il faudra attendre la Nintendo DS pour un écran rétro-éclairé).

Pokémon Mini ! (2002)




Le Pokémon Mini est la plus petite console de jeux à cartouches existante. C'est une console portable avec un écran noir et blanc, une horloge, un vibreur et un détecteur de choc. Elle dispose d'une connexion infra-rouge permettant le jeu multijoueur. La console est fabriquée et distribuée par Nintendo.

La console est conçue pour les jeunes enfants. Les jeux officiels sont simples et courts, et tous ont pour thème l'univers des pokémon. Des jeux n'appartenant pas à cette franchise avaient été annoncés par Nintendo, en particulier des adaptations de Game & Watch, mais ne sont jamais sortis.

La console a été rétro-ingénierée afin d'y développer des jeux amateurs.



La Game Boy Advance SP ! (2003 - 2006)




La Game Boy Advance SP (SP pour SPecial, et non Special Project, erreur fréquemment commise1) est une console de jeux vidéo portable lancée par Nintendo en mars 2003. Cette console possède les mêmes caractéristiques techniques que la Game Boy Advance mais dispose d'un nouveau design et intègre plusieurs changements.

Écran éclairé (par des diodes sur le côté de l'écran)
Forme repliable pour protéger l'écran et moins d'encombrement
Batterie rechargeable lithium-ion d'une capacité de 15 heures sans éclairage, et 10h avec éclairage.

En position repliée, la GBA SP est presque moitié-moins encombrante que la version originale. Ouverte, elle est d'une hauteur comparable à son ancêtre la Game Boy Color, du même constructeur. L'écran protégé des éraflures et de la poussière par ce système rabattable est une réminiscence des unités de jeu Game & Watch de 1980.

Un modèle amélioré de GBA SP, reconnaissable au numéro de modèle AGS-101, est doté d'un écran de meilleure qualité ainsi que d'un rétro-éclairage arrière améliorant le confort visuel. Ce modèle est dénommé Brighter Backlit aux États-Unis. Il existe en couleur graphite, pearl blue et pink au Japon et États-Unis et dans l'édition "Game Boy Advance Sp Surf Blue Edition" pour les États-Unis et l'Europe.

La Nintendo Ds ! (2005)



La Nintendo DS est une console portable créée par Nintendo, sortie fin 2004 au Japon et en Amérique du Nord et en 2005 en Europe.

Elle est équipée de plusieurs fonctions auparavant rares, voire inédites dans le domaine du jeu vidéo portable, telles que :

deux écrans rétro-éclairés simultanément dont un écran tactile
un microphone
deux ports cartouche (un pour les jeux DS, un autre pour les cartouches de jeu Game Boy Advance et les accessoires)
deux haut-parleurs compatible surround
Wi-Fi intégré, d'une portée de 10 à 30 mètres en LAN, permettant de connecter seize consoles entre elles, et de se connecter au Nintendo WiFi Connection pour jouer en ligne.

La Nintendo DS est la console la mieux vendue de tous les temps avec plus de 151 millions d'unités écoulées en sept ans, soit près de 1.8 millions de consoles par mois depuis le lancement.


La Game Boy Micro ! (2005 - 2007)



La Game Boy Micro est une console portable développée et fabriquée par Nintendo. Elle est la troisième version redessinée de la Game Boy Advance, la dernière console de la gamme Game Boy, et est commercialisée avec l'argument « puissante et taille de poche », plaçant l'accent sur sa finesse de conception. Selon le cadre Perrin Kaplan de chez Nintendo of America, son nom de code pendant le développement était Oxygen. La machine a aussi un nom de modèle « OXY-001 » sur le dos. Elle est sortie fin 2005 en Amérique du Nord, au­ Japon, en Chine, en Australie et en Europe pour un prix fixé de 99 euros.


La Nintendo Ds Lite ! (2006)




Avec deux écrans LCD rétro-éclairés d'une très grande définition, la Nintendo DS Lite offre une nouvelle approche du jeu avec de vrais graphismes 3D. Les possibilités sont illimitées : l'un des écrans peut servir à montrer l'action principale tandis que l'autre peut être utilisé pour montrer les cartes, inventaires, ou point de vue secondaire, mais les deux écrans peuvent être utilisés simultanément pour montrer les immenses boss !


La Nintendo Dsi ! (2009)





Elle comporte touts les atoue de la nintendo ds mais appréhendez le monde à travers les yeux de votre Nintendo DSi grâce aux deux objectifs, intérieur et extérieur, de son appareil photo numérique intégré. Profiter de plein de jeux en ligne gratuit ou payan grace au dsi ware !!


La Nintendo Dsi Xl ! (2010)




Elle comporte touts les atoue de la nintendo dsi mais les deux ecrans on aiter agrandi de 93 % par rapord a la Ds Lite !!

La Nintendo 3ds ! (2011)



La Nintendo 3DS est une console portable de Nintendo ayant pour particularité l'affichage en 3D auto-stéréoscopie (sans lunettes). La Nintendo 3DS succède à la Nintendo DS, et est rétrocompatible avec les logiciels de cette dernière. Elle est disponible au lancement sous deux coloris : Bleu Lagon et Noir Cosmos. Sa concurrente est la PlayStation Vita de Sony.

Annonçant la console le 23 mars 2010, Nintendo l'a officiellement dévoilée à Electronic Entertainment Expo de 2010, le 15 juin, invitant les participants à la tester. Selon certains analystes, le calendrier de Nintendo, qui avait détourné l'attention du lancement de la toute nouvelle Nintendo DSi XL, était probablement destiné à éviter des fuites (en) de la presse japonaise.

Les premiers tests de la console furent publiés dès le 4 mars 2011. Ils sont très enthousiastes. Des déballages photo et vidéo de la console sont disponibles dès les premiers jours qui suivent sa sortie japonaise.


Site Officiel Nintendo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tutoconsoles.forumactif.com
 
Toutes les consoles portable de Nintendo !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Consoles portable - NINTENDO -
» QUELLE EST LA MEILLEUR CONSOLE NINTENDO?
» Sondage consoles
» Consoles de salon - NINTENDO -
» Help : répertorier toutes les consoles?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tutoriel Consoles :: Tutoriel des consoles portables ! :: Historiques des consoles portable !-
Sauter vers: